1. Accueil
  2. chevron_right
  3. Success Stories
  4. chevron_right
  5. PDSE34

La formatrice en comptabilité Pascale Chauvet utilise Payfacile pour commercialiser ses livres et ses e-book.

Pascale Chauvet nous explique comment elle a utilisé Payfacile pour vendre ses e-book et ses livres.

www.pdse34.com

Faisons connaissance, parlez-nous de vous…

Comptable depuis plus de 20 ans en entreprise, je suis maintenant formatrice en comptabilité. Je donne mes cours en présentiel ou à distance via une plateforme e-learning.
Je viens de publier un livre « La comptabilité facile et ludique ».

Parlez-nous de votre activité / projet ?

PDSE, c’est des formations en comptabilité adaptables pour tout public. En ligne, en présentiel, complètes ou par modules. Ces formations peuvent être prises en charge par l’Etat ou les régions.
PDSE, c’est aussi de la gestion administrative et commerciale pour les autoentrepreneurs et petites entreprises.

Comment avez-vous eu l’idée ?

J’ai toujours voulu enseigner et l’idée de combiner mon métier avec la formation m’est venu suite à une société de gestion administrative et comptable que j’avais créée à l’étranger durant 10 ans. Je formais les tout petits commerçants qui voulaient faire eux même leur comptabilité.

Quels ont été les éléments déclencheurs de votre succès ?

J’ai acquis une pédagogie à la fois constructive et simple d’enseigner la comptabilité.
Mes prestations permettent à des chefs de petites entreprises de se focaliser sur leurs activités et d’oublier le côté administratif et du côté formation, faire leur comptabilité eux-mêmes s’ils le désirent. Cela leur fait économiser de l’argent sur les experts-comptables et ainsi, ils sont capables d’analyser eux même la santé de leur entreprise.

Comment utilisez-vous Payfacile ?

Pour l’instant, pour le règlement de la vente de mes e-books et de mes livres.

Qu’appréciez-vous le plus dans votre utilisation de Payfacile ?

Simple d’utilisation, le graphisme agréable quand les clients sont redirigés sur la page des paiements et la gratuité.

Menu