Growth-Hacking
Le Growth-Hacking : intox ou révolution ?

Le point sur le Growth-Hacking

 

Le Growth-Hacking est l’ensemble des techniques déployées par une entreprise afin d’assurer la croissance de ses activités. Avant, le Growth-Hacking intéressait surtout les « start-ups ». Puisque les hacks permettent d’accélérer la croissance de leur chiffre d’affaires.

En ce moment presque toutes les entreprises l’utilisent. En effet, le Growth-Hacking s’applique aussi bien à un business en ligne qu’à une entreprise classique.

Le Growth-Hacking fait référence à de nombreux indicateurs, tels que :

Comment expliquer les techniques de Growth-Hacking ?

La réussite d’une plateforme peut être expliquée par le fait que ses web entrepreneurs arrivent à maîtriser les techniques de growth-hacking.

En prenant par exemple le cas de Facebook, son fondateur a basé la plateforme sur un mécanisme anthropologique simple qui n’est autre que le fort attachement des gens à la vie des autres.

Puis, il a mis en avant une politique marketing et commerciale bien arrangée sur le long terme. Facebook a bien réussi le coup puisque des millions et des millions de personnes dans le monde sont actuellement membres de Facebook et utilisent la plateforme au quotidien.

Sinon, il y a également le cas d’Instagram qui a su augmenter spectaculairement son nombre d’adhérents en un rien de temps. En effet, son concepteur a compris que les internautes sont adeptes de photos filtrées, publiées et commentées.

Les meilleures stratégies de Growth-Hacking ?

• Développer un business en ligne grâce au Growth-Hacking repose avant tout sur une idée originale

Le secret du Growth-Hacking est assez simple. Il s’agit de trouver une meilleure idée pour faire développer rapidement un projet. Ainsi donc, il ne faut pas penser à copier l’idée des autres. Pour réussir à développer une idée de création d’entreprise ou un business en ligne, il faut vraiment lancer un hack révolutionnaire qui est encore inconnu et inexploité et qui répond en même temps aux attentes du public.

Par la même occasion, il faut s’attendre également aux attaques des concurrents. Cela en montant des atouts indestructibles comme le savoir-faire, l’ancienneté, la valeur ajoutée, l’image de marque et la notoriété.

• Le timing est essentiel pour réussir à développer un business en ligne en utilisant le Growth-Hacking

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que le succès des différentes techniques de Growth-Hacking repose aussi sur le timing. Puisque l’objectif est avant tout d’activer la performance de l’entreprise en un temps record. Ce qui oblige donc les growth hackers à conformer leur business plan aux aléas de la vie économique et aussi aux nouvelles opportunités qui se présentent.

Plus précisément, ils doivent tester leurs produits auprès du marché cible. Puis, ils doivent les modifier en fonction des retours clients pour ne garder que les produits qui correspondent à un marché tangible et aussi pour obtenir des résultats très rapidement.

• Le référencement : un outil de Growth-Hacking indispensable pour développer un business en ligne

Enfin, la dernière tactique de Growth-Hacking qui est à soulever est le référencement naturel ou SEO. Internet étant aujourd’hui incontournable, c’est une stratégie que toute entreprise doit prioriser dans ses démarches. Le référencement naturel s’adresse aussi bien aux auto-entrepreneur ayant une entreprise classique au même titre que ceux ayant créé un business en ligne.

Le référencement naturel ou SEO permet de positionner un internet sur les premières pages des moteurs de recherche et aussi de gagner en visibilité. Pour pouvoir faire profiter du référencement pour développer une idée de création d’entreprise ou un business déjà sur pied, la création d’un site internet est donc indispensable.

Parmi les outils de référencement les plus utilisés par les web entrepreneurs, il y a lieu de citer par exemple :

  • les mots clé,
  • les balises,
  • les Hashtags,
  • les liens,
  • les ancres,
  • les nombres de mots,
  • les URL
  • et les images.

Il y a même des entreprises qui n’hésitent pas d’opter pour le référencement payant ou SEA pour optimiser leur communication digitale.

Menu