Offres d'abonnement : 5 erreurs à éviter
Offres d’abonnement : 5 erreurs à éviter

5 erreurs fréquentes à éviter pour créer une offre d’abonnement

 

La vente par abonnement est souvent perçue comme étant facile, rapide et automatique. Cela est en partie vrai, à condition de disposer des bons outils et d’adopter les bonnes pratiques. Vendre des offres d’abonnement implique en effet de prendre en compte des paramètres supplémentaires en plus de celle valables pour la vente ponctuelle.

Voici donc un petit top 5 des erreurs à ne surtout pas commettre lorsque qu’il s’agit de vendre une offre d’abonnement sur internet.

Erreur 1 : Vendre des produits inadaptés

Vendre un produit par abonnement peut se montrer un peu plus compliqué qu’il n’y paraît. Si un article ou un service se vend bien en général, ça ne veut pas forcément dire qu’il est adapté à une offre d’abonnement.

Quels produits vendre par abonnement ?

Une seule question se pose : est-ce que mon client a besoin du produit de manière régulière ? Si la réponse à cette question est oui, alors n’hésitez pas à le mettre en vente. Mais s’il s’avère que la réponse soit négative, il vaudrait mieux y penser à deux fois.

La clé est de connaître les habitudes de vie des clients. Quelles sont leurs attentes, leurs besoins, … ? À partir de là vous pourrez identifier les bons produits et services à vendre par abonnement.

Erreur 2 : Offrir des abonnements trop répétitifs

La principale caractéristique qui différentie un abonnement des produits et services ponctuels est sa récurrence. Les offres d’abonnements mettent également l’accent sur la fidélisation client.

Pourquoi varier ses ventes ?

L’effet de nouveauté est essentiel pour fidéliser vos abonnés. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’un abonnement est un cycle et non pas une vente unique.

Comme tout consommateur qui se respecte, le client recherchera à varier ses acquisitions et ses expériences. Surtout s’il s’agit d’offres d’abonnement liés à une passion ou un hobby.

Qu’il s’agisse d’un service ou d’un produit. Varier les produits ou les services de vos offres d’abonnement égaillera a curiosité de vos abonnés et donc leur intérêt à rester abonnés.

Comment éviter la monotonie ?

Dans cette optique, il faut prioriser l’effet de nouveauté. Si ce n’est pas la nature des produits, alors on peut varier les offres ou les prix.

Dans le cas d’une box e-commerce par exemple :

  • variez la sélection des produits envoyés mensuellement au client en fonction de la saison.
  • ajoutez un produit surprise dans vos coffrets mensuel.

Dans le cas d’un service :

  • Proposez de nouvelles formules à vos abonnés.
  • Offrez des réductions ou des promotions à vos clients les plus fidèles.

À vous de choisir les variantes les plus adaptées selon les cas.

Erreur 3 : Utiliser trop de publicités

Ça peut avoir l’air un peu contre-productif et pourtant c’est vrai. Dans une offre d’abonnement, il faut éviter trop vouloir attirer les clients par des publicités.

Trop de publicités, ça ne vaut pas le « coût »

Sur le long terme, le coût de ces publicités n’est pas comparable à la valeur ajoutée par de nouveaux abonnés. Au lieu de chercher à augmenter le nombre d’abonnés, il faut se concentrer sur la fidélisation client. Si vos clients sont satisfaits de vos services, ils feront eux-mêmes votre publicité à votre place.

Une gêne à éviter : la relance répétitive

De plus, évitez de relancer vos clients trop souvent. Une fois la notification lancée, votre client l’a reçue. Inutile de la renvoyer. Estimez leur temps de réactivité pour ne pas les déranger plus que nécessaire.

Erreur 4 : Omettre les détails de l’offre d’abonnement

Il est important de donner au client un maximum de détails sur les différentes offres proposées. Cela afin d’éviter tout malentendu. Mais également pour rassurer le client.

Détaillez vos offres d’abonnement

Vos offres d’abonnements devront être claires concernant le produit vendu, mais aussi sur leur prix. Pour un service par exemple, n’hésitez pas à lister les différentes prestations composant l’offre.

Concernant le prix de vos abonnements, indiquez clairement tous les frais (inscription, période d’essai payante, options, livraison, …) ainsi qu’un total par période en fonction des options prises par le client.

Détaillez vos factures

Après ses achats, il est temps d’envoyer sa facture au client. La règle d’or : tout doit être clair et détaillé. Une facture détaillée et en bonne et due forme est un gage de sérieux et de confiance. Vos factures devront notamment contenir différentes mentions obligatoires :

  • Les coordonnées du vendeur (nom, adresse, contact),
  • Les coordonnées du client (nom, adresse, contact),
  • La date de la facture,
  • Le numéro de la facture,
  • Les détails du produit ou du service vendu (désignation, prix, quantité, TVA, …)
  • Et bien entendu le statut de la facture.

Comment automatiser ses factures ?

Il est primordial de recourir à l’automatisation lorsqu’il s’agit de facturer des abonnements. En effet, gérer périodiquement un grand nombre facture de manière manuelle est presque mission impossible. Assurer manuellement la facturation de vos abonnements est complexe et chronophage.

Utiliser un outil de gestion d’abonnement tout en un comme Payfacile vous permettra de vous lancer facilement, mais également de vous donner les moyens de faire grandir votre nombre d’abonnés en toute quiétude. Mais surtout de réduire votre charge de travail.

Erreur 5 : Négliger la taxe dans les frais

Un autre détail dans la facture que beaucoup de personnes négligent : la taxe. La TVA est déjà une source fréquente d’erreurs en elle-même dans la facturation d’offres d’abonnement. L’erreur à ne surtout pas commettre est d’indiquer le mauvais taux ou de l’oublier tout simplement.

Dans le cas où vous vendez vos offres d’abonnements à l’international, faites attention à bien distinguer la TVA de vos clients locaux et étrangers. N’hésitez pas à vérifier sur le web si vous n’en êtes pas sûrs. Il est bien courant que certains sites web appliquent la mauvaise taxe à un client qui soit actuellement hors du pays.

Menu