5 attitudes à éviter en tant qu’entrepreneur
5 attitudes à éviter en tant qu’entrepreneur

5 erreurs à éviter en tant qu’entrepreneur

 

Les compétences, la confiance en soi, la motivation et une vision claire aident l’auto-entrepreneur à lancer et à pérenniser son idée de création d’entreprise. Mais certaines attitudes peuvent réduire à néant les efforts consentis au moment de monter sa propre entreprise. Voici donc les cinq attitudes à éviter lorsqu’on souhaite concrétiser une idée de création d’entreprise.

1. Ne pas avoir de vision

Diriger, c’est prévoir. En décidant de monter sa propre entreprise, on devient son propre chef. Il est alors nécessaire d’avoir une projection claire de ce que l’on attend de l’activité. Qu’il s’agisse de créer son business en ligne ou de réaliser une idée de création d’entreprise classique.

Un entrepreneur doit avoir une vision pour avoir une balise et un repère dans chacune de ses actions

Du choix du logo au positionnement marketing en passant par la définition du public cible. Pour que la vision d’une idée de création d’entreprise soit clairement identifiée, le mieux est de rédiger un business plan qui reprend point par point les :

  • objectifs,
  • produits ou services proposés,
  • clients potentiels,
  • concurrents identifiés, …

De plus, un bon business plan est un atout majeur lorsque viendra le moment de solliciter un financement auprès des partenaires financiers.

2. Manquer d’organisation

Quitter le monde du salariat pour devenir auto-entrepreneur signifie s’affranchir de toute une structure. Il faut donc créer soi-même sa propre structure. Au moment de créer son business en ligne ou de lancer son entreprise, il est souvent nécessaire d’assumer soi-même tous les rôles.

Sans organisation, il sera impossible à un entrepreneur de gérer efficacement chaque tâche

Établissez un calendrier clair qui détermine chaque mission, des actions commerciales à la gestion en passant par le service client à faire et conformez-vous à ce planning. Cette organisation vous imposera la discipline nécessaire à la réussite de votre idée de création d’entreprise. Vous éviterez par ailleurs de mélanger la vie professionnelle et personnelle. Lorsque le chiffre d’affaires le permettra, vous pourrez embaucher pour améliorer votre organisation.

3. Subir la pression environnante

Lorsque vous manifesterez votre volonté de devenir auto-entrepreneur, on ne manquera pas que vous conseiller, de vous indiquer ce qu’il faut faire et de vous guider pour concrétiser votre projet. De nombreux conseils sont de bon aloi et vous aideront à avancer dans la réalisation de votre idée de création d’entreprise. Mais de nombreuses personnes, dont certains qui ont abandonné l’idée de monter leur propre entreprise par manque de courage, viendront troubler votre esprit.

Un entrepreneur ne doit pas laisser les autres lui transmettre leur peur de l’échec

Si vous vous laissez entraîner dans la spirale de la pression extérieure, vous n’oserez pas sauter le pas. Prenez les précautions nécessaires, mais ayez confiance en votre projet d’entreprise. Qu’il s’agisse de lancer un business en ligne, un magasin, un atelier, un bureau de services, ou même une simple idée pour gagner de l’argent, le succès est avant tout le fruit de l’audace et des efforts consentis.

4. Négliger la formation

Puisque vous devenez entrepreneur, vous devez à la fois gérer, innover et vendre vos produits et vos services. Si les études et les expériences vous permettent de valoriser votre cœur de métier, certains aspects de l’entrepreneuriat sont plus difficiles à appréhender. Il est donc faux de croire que l’on pourra tout faire.

Un entrepreneur se doit de se former en permanence

Les formations permettent d’acquérir les compétences nécessaires à la gestion d’entreprise, à la prospection commerciale, à la logistique… En négligeant la formation, vous risquez de condamner votre idée de création d’entreprise à l’échec.

5. Lâcher sous la pression

Être entrepreneur, c’est être dans une arène où la concurrence impose une pression de tous les jours sur vos épaules. Vous serez ainsi soumis à un stress permanent, jusqu’à ce que vous atteigniez votre rythme de croisière.

Tout projet de développement ou d’extension d’une entreprise imposera des pressions supplémentaires

Pour ne pas lâcher sous ce poids inévitable, il faut apprendre à gérer le stress et à réagir correctement aux imprévus. L’entrepreneuriat est un défi quotidien qu’il faut savoir relever.

Menu