5 outils de digital marketing incontournables en 2021
5 outils marketing pour vendre en ligne en 2021

5 outils de digital marketing incontournables en 2021

 

Le marketing digital évolue à un rythme soutenu. Pour une entreprise qui souhaite ouvrir un site de vente en ligne, il est indispensable de disposer des ressources adaptées pour assurer un bon positionnement sur le marché. Voici notre sélection de 5 outils de marketing digital incontournables pour assurer le lancement et la pérennité de son site de vente en ligne.

1. Le référencement image et vidéo

Il est aujourd’hui obligatoire de maîtriser les règles du SEO ou optimisation pour les moteurs de recherche pour vendre en ligne. Généralement, l’accent est mis sur les textes, mais actuellement, la tendance inclut également le référencement image et vidéo.

Les contenus image et vidéo sont en effet de plus en plus présents sur Internet. De plus en plus d’utilisateurs consultent des images et des vidéos comme source pour trouver ou découvrir un produit ou un service. Des images et des vidéos bien référencées augmentera le nombre de visiteurs sur votre site e-commerce. Et ce, de façon non négligeable.

Outre les métadonnées, la description et l’annotation boostent le référencement. Pour la vidéo, la mise à disposition d’une transcription textuelle améliore également la visibilité de votre site de vente sur Internet, en plus d’une bonne qualité d’image (cadrage, réalisation, résolution…).

2. Le social selling / commercial selling

Se baser uniquement sur son positionnement sur les moteurs de recherche pour vendre sur Internet est aujourd’hui une attitude commerciale risquée. Notamment si on a un budget limité à consacrer aux publicités en ligne. Pour marquer votre présence sur le marché, les réseaux sociaux sont désormais indispensables.

Le social selling est une nouvelle tendance qui permettra de vendre en ligne plus facilement. Cela à travers votre propre communauté ou par l’intermédiaire partenariats ou de publicités.

L’enjeu est immense, car il s’agit de mettre à profit la base de données incommensurable des différents réseaux sociaux pour acquérir de nouveaux clients (Facebook, Instagram, Pinterest, Snapchat, TikTok…).

D’après une étude réalisée par le cabinet d’études YouGov, près du tiers des Français a déjà acheté quelque chose sur les réseaux sociaux. De plus, le rôle particulier de l’interaction permet de mieux cibler ses clients au cours de la prospection, puis par la suite de soigner la relation client pour mieux fidéliser.

3. Le marketing d’influence

Les publicités en ligne et les campagnes display (publicité avec éléments graphiques) ne suffisent plus pour vendre sur internet. En effet, de plus en plus d’internautes utilisent des bloqueurs de publicité qui limitent considérablement la visibilité des campagnes. De plus, ces affichages génèrent auprès des utilisateurs des sentiments mitigés. Pour contourner ce problème, le marketing d’influence est la solution.

Au moment de créer un site de vente en ligne ou pour garantir son développement, contactez un influenceur en relation avec votre produit pour demander une collaboration. Faire appel à un influenceur permet d’avoir accès à sa communauté. Grâce à son blog ou ses réseaux sociaux, ce dernier dispose d’une notoriété établie auprès de ses abonnés. Cette relation renforcée offrira à vos produits / services promus une meilleure perception mais également une visibilité immédiate.

Les influenceurs peuvent être trouvés sur la blogosphère, YouTube, Facebook, Instagram… On peut créer un buzzkit ou kit média pour les envoyer aux internautes et journalistes influents et susciter leur intérêt en tablant sur un retour positif.

4. Le référencement local

En visant le positionnement Google, il est possible de se focaliser sur un seul pays, une seule région ou une ville. C’est le référencement local. Il ne s’agit pas de restreindre l’accès au site, mais de focaliser la stratégie SEO vers l’optimisation géographique des contenus éditoriaux, promotionnels et d’actualité.

Le cocon sémantique du site doit non seulement prendre en compte les produits et services vendus en ligne, mais aussi les particularités culturelles de la région visée. Une approche ciblée crée une plus grande proximité avec les internautes cibles. C’est particulièrement valable pour les propositions commerciales dont la proximité constitue une valeur ajoutée (produits frais, artisanat, Made in France…).

Choisissez un domaine localisé pour vos ventes en ligne. Par exemple : « ****.breizh » pour la Bretagne, « ****.paris » pour la capitale française. Optimisez également vos mots-clés en fonction de cet objectif.

5. Le contenu interactif

Le tchat bot est l’outil interactif le plus courant en 2021. Ce petit widget qui apparaît sur votre site marchand permet aux visiteurs de vous contacter directement. Pour préserver votre temps, cet outil peut en partie, prendre en charge votre service client par l’intermédiaire d’une intelligence artificielle qui fournira des réponses circonstanciées.

Organiser des promotions sous forme de jeux est également courants. Que ce soit sur un site de vente en ligne ou sur les réseaux sociaux.

N’hésitez pas à donner un côté interactif à votre catalogue de produit pour éveiller l’intérêt de vos potentiels clients : diaporama de photo du produit, aperçu en fonction de la configuration souhaitée (couleur, matériaux, …).

Plus technique, la réalité augmentée s’inspire des jeux comme Pokémon Go. L’idée est de mettre directement en situation un produit dans l’environnement de l’acheteur. À travers la caméra d’un smartphone, il sera ainsi possible de visualiser un meuble, un objet décoratif, un appareil high-tech, …

Les vidéos de vos produit peuvent aussi être interactives. À l’apparition d’un produit à l’écran, vous pouvez suggérer un lien vers la page de vente de ce dernier.

Les contenus interactifs n’ont pas seulement comme unique but d’améliorer l’expérience d’achat. Ils permettent également de favoriser l’engagements des clients.

Menu